Tirage au sort en 1743 au bailliage d’Amont

huannerougemont

« La milice provinciale est une forme de conscription qui a existé en France de 1688 à 1791, année officielle de son abolition par l’Assemblée nationale. Sa levée avait pour but initial de compléter le recrutement habituel des armées royales avec des sujets obligés de servir. Si le gouvernement a souhaité que le tirage au sort désigne les miliciens, il est souvent arrivé qu’officiellement des corps de métier puissent fournir des volontaires dont ils achetaient le service ou que, dans les villages, le hasard ne fût pas seul à désigner le milicien. » (Extrait de Wikipedia, voir ici ===>>>)

milicedoc3

Conformément à l’Ordonnance de sa Majesté en date du 30 octobre 1742, le commissaire nommé par Monsieur de Vanolles, Intendant de la Province de Bourgogne, a fait se rassembler les jeunes en âge et état d’être recrutés pour la milice provinciale. Les conditions étaient les suivantes et ne concernaient que les hommes. Il fallait, pour les célibataires, être âgé de 16 à 40 ans, et pour les jeunes mariés de 16 à 30 ans. Le tirage, qui devait fournir trois miliciens, concernait les villages de Rougemont et Montmartin (aujourd’hui Huanne-Montmartin) et tous les jeunes gens de ces villages, qu’ils soient présents au absent.

tirage

Les deux communautés concernées faisaient partie du bailliage de Vesoul au Comté de Bourgogne. Ce bailliage, dont le siège était à Vesoul, se nommait le baillage d’Amont et comprenant toute la partie nord de la Franche Comté. Les localiutés convcernées sont celles de Rougement (pour l’histoire du village  voir ici ===>>>) et de Montmartin (aujourd’hui Huanne-Montmartin, pour son histoire voir ici ===>>>).

Ce onze janvier 1743 le commisaire avait donc réuni les 18 jeunes gens qui remplissaient les critères, et il avait procédé au tirage au sort. Les deux communautés devaient fournir trois miliciens. Les 18 jeunes, tous présents, ont alors tiré au sort comme le précise notre document:

milmicedoc1

Les trois jeunes désignés par le sort furent:

1-Germain TOURNOUER laboureur de Rougemont, âgé de 17 ans, mesurant 5 pieds 3 pouces (1), aux yeux gris-bleu et aux cheveux blonds

2-Jean Baptiste SESTRE manouvrier de Rougemont, âgé de 20 ans, mesurant 5 pieds 2 pouces (1), aux yeux brun-roux et aux cheveux chatain-clair

milicedoc2

3-Jean Claude FOURGEOT manouvrier de Rougement, âgé de 26 ans, mesurant 5 pieds 2 pouces, aux yeux brun-noir et aux cheveux chatain-brun

Une fois désignés par le sort, ces trois jeunes devaient se tenir prêt à partir, avec défense de s’absenter au risque d’être déclaré déserteur.

Nous donnons ici la liste complète des miliciables, les 14 premiers de Rougement et les 4 autres de Montmartin :

  • Jean Baptiste DUCHARD
  • Claude Alexandre BRISENA
  • Jean Claude ROY
  • Georges MAURICE
  • Germain TOURNOUER
  • Jacques MEUNNIER
  • Pierre François GRELLIER
  • Etienne GRELLIER
  • Jean Baptiste SERTRE
  • Ignace BOURGEOIS
  • Jean Claude FOURGEOT
  • Claude POUTERET
  • Charles TOITON
  • Claude François PORTIER
  • Jacques CHASTELAIN
  • Jean Baptiste GROSRICHARD
  • Nicolas MIROUCET
  • Joseph BERNARD

milice2

(1) Rappelons ici que le pied valait 12 pouces. Le pied du Roi de cette époque mesurait approximativement 32,5 cm. Cela  nous donne une taille moyenne pour les trois miliciens d’un mètre 68 cm.


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s