Filigranes …

Ces marquages des vieux papiers m’ont toujours interpelé :

  • que représentent-ils ?
  • de quand datent-ils ?
  • comment les fabriquait-on ?
  • à quoi servaient-ils
  • quel est leur apport dans la recherche historique ?
  • etc ….

Un certain nombre de réponses m’a été donné grâce au site BIBLIOMAB que je conseille vivement à mes lecteurs (voir ici ===>>>) et grâce au site des Archives de la Ville de Toulouse (voir ici ===>>>). Mais ce que j’ai trouvé encore plus passionnant est le projet de normalisation de la description des filigranes et le projet de la constitution d’une base de donnée (voir ici ===>>>).

Mon grand regret est, qu’au niveau national, seules trois institutions de l’Est de la France ont pour l’instant prêté leur concours à ce projet (Archives  Municipales de Strasbourg et de Metz, Bibliothèque de la Ville de Colmar).

Mais pour pouvoir interpréter un filigrane, encore faut-il savoir le reproduire, et si le scanner de base ne fonctionne pas (essais infructueux pour ma part !), je vais tenter la tablette lumineuse (commandée …). L’essai en bas d’article a été réalisé sur une vitre (fenêtre) un jour de clarté.

Voilà, la tablette lumineuse est arrivée. Il s’agit d’une tablette graphique Yakamo A5 LED à moins de 30 €port compris ! Au format utile de 25 x 16 cm elle possède trois degrés d’intensité lumineuse. Un premier essai(après une légère retouche photo) est assez concluant. Il s’agit d’un petit filigrane de 2,5 x 3,5 cm, sur un cahier daté de 1697 et concernant Rougemont (Doubs), filigrane où l’on peut deviner P.AVE (?).

pave-1697

En attendant, voici un site proposant l’index thématique du célèbre « Briquet » (Les filigranes. Dictionnaire historique des marques de papier dès leur apparition vers 1282 jusqu’en 1600 / Charles-Moîse Briquet. Genève : A. Julien, 1907. Un fac-similé avec supplément est paru à Amsterdam en 1968 en 4 volumes. ) – Voir ici ===>>>

Un exemple : Un vieux papier (une feuille au format 35;5 x 23,5 cm), comporte en son centre un très beau filigrane d’environ 8,5 x 9 cm. Ce document est un traité passé entre J. AYMONNES, Christophe FAITOUX et le sieur MARAND. Daté du 15 décembre 1697 il n’est pas localisé (Doubs ?).

1697-a1697-b

Des recherches effectuées nous ont permis de retrouver ce filigrane dans l’ouvrage suivant :

fili

Notre filigrane y figure en planche IV :

charmet2charmet1

L’ouvrage en question précise que les frères CHARMET qui utilisaient ce filigrane ont été papetiers à Besançon en 1768 et 1769 et entre 1740-1750, le filigrane représente dans la planche est daté de 1734. Le notre est donc nettement plus ancien puisqu’il est antérieur à 1698 ! Voilà déjà un premier problème à résoudre !

Voir notre base de données ici ===>>>


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s