Le ramoneur achète un galetas à Aigueblanche en Savoie

D’après le Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle de Viollet-le-Duc, un galetas est l’étage d’une maison, sous le comble, destiné à garder des provisions, à tendre le linge. Beaucoup de maisons du moyen âge, particulièrement dans le midi de la France, où le besoin de fraîcheur se fait sentir, possédaient leurs galetas sous les combles. Ce terme est aussi employé en Savoie, et on le retrouve dans un acte notarié daté de 1810, passé devant Marie Joseph GUICHON notaire impérial Moutiers le chef-lieu de l’arrondissement du Mont-Blanc.

Ci-dessous plan cadastral de Villargerel de 1884 (Archives Départementales de Savoie)

On y remarque, comme c’est souvent le cas en montagne, et surtout avant les remembrements du XXème siècle, la taille minuscule des parcelles.

1884

Ce jour-là, Jean François PASSEL chapelier de Bourg-Saint-Maurice, agissant en tant que procureur de Jean Baptiste DIGARD, fait lecture d’un contrat passé quelques semaines auparavant. Jean Baptiste DIGARD, fils du défunt Aymé DIGARD, était cultivateur au village montagnard de Villargerel. Cette commune a été rattaché en 1971, avec celles de Bellecombe et de Grand Cœur, à Aigueblanche au canton de Moûtiers dans l’arrondissement d’Albertville.

Pour l’histoire et le patrimoine d’Aigueblanche voir ici ===>>>  et aussi voir là ===>>>

Ce-dessous l’église St Martin de Villargerel reconstruite vers 1682

Villagerel

A cette date (1810) Jean Baptiste DIGARD habitait Rouen où il était ramoneur. Il fait donc partie des ces « petits ramoneurs savoyards » qui, depuis le XVIIIème siècle, sillonnaient les routes de France pour ramoner les cheminées. Souvent très jeunes et de petite stature, ils arrivaient ainsi à passer dans les étroits conduits pour y tirer leur hérisson.

Ramoneur

Dans le Catalogue raisonné des tableaux exposés au Musée de Rouen paru en 1834 le peintre De Chatillon nous donne un portrait émouvant d’un de ces jeunes ramoneurs:

Chatlllon2

Rouen

Voir ici ===>>>  au sujet de ces petits ramoneurs savoyards

Notre ramoneur rouannais ayant sans doute mis quelque argent de côté, acheta par cet acte des terres au ban de Villargerel, son village d’origine. Ces terres sont localisées, comme le voulait la coutume et en absence de véritable cadastre, par les noms des voisins bordiers, en précisant parfois du levant (à l’est) ou du couchant (à l’ouest). Ces terres consistent en champ et terre inculte. Mais l’achat porte surtout sur une maison au village de Villargerel avec jardin, verger et place attenante. Ce bâtiment consiste en cuisine, chambres, cabinet, cave, galetaz, grange et écurie.

Galetaz

On peut se faire une idée du bâtiment grâce à cette vue de Villargerel avec son église et cette belle maison rurale (extrait du cite mentionné plus haut).

Maison

Les biens achetés étaient, comme souvent, grevés d’une hypothèque, à verser au couple FRANCOZ-SAUTIER marchands chapeliers de Moutiers.

Francoz1Francoz2

La personne qui cautionne cette vente est Jean Martin BOGNIER fils de feu Antoine BOGNIER. Jean Martin propose comme garantie de la vente les bâtiments dont il est propriétaire au hameau de Navette au dessus de Villargerel.

La photo de la chapelle rurale du hameau de Navette ci-dessous est tirée de l’excellent ouvrage de + Marius HUDRY En Tarentaire, sur les chemins du Baroque. Voir ici ===>>> la partie concernant Villargerel.

Navette


Une réflexion sur “Le ramoneur achète un galetas à Aigueblanche en Savoie

  1. Je suis de cette région qui est très belle. Au passage j’en profite pour venter cette Savoie le département aux 300 jours de soleil par an. Effectivement le ramoneur est très bien connu ici. Il y a mème une chanson qui lui a été dédié. Merci pour ce magnifique partage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s