Jeanne FOESSEL, dame de compagnie

Jeanne FOESSEL(1)Tante Jeanne, veuve de Jean BOEGLIN, habitait avec sa soeur Tante Anna dans une petite maison à Landser (Haut-Rhin). Je me souviens, enfant, de ses délicieuses gelées pommes-coins, de son évier en pierre, de son vieux poste TSF branché sur Radio Vatican …

Elle était née en 1882 à Elsenheim (Bas-Rhin) dans une famille de 14 enfants dont le père était instituteur. Wendelin, tel était son prénom, donnera naissance à une dynastie d’enseignants dont la 5ème génération n’a pas failli.

Jeanne fut placée à Lure (Haute-Saône) où elle apprit à parler correctement le français, puis travailla comme servante chez Mme LAILLIER à Landser qui la pris d’affection et la traita comme sa dame de compagnie.

Avant de mourir en 1923, Mme LAILLIER lui lègua ses meubles en acajou: guéridon, table de jeu, lits, lingère, commode, chaises, secrétaire… De quoi meubler un salon et une chambre.

Au décès de Jeanne en 1970, les meubles furent acquis par sa nièce Rose, qui les partagea entre ses enfants. L’armoire à glace arriva en 1975 en Provence chez une petite-nièce de Jeanne qui découvrit, coincée dans le placage de la porte, une carte de visite …

armoire LAILLIERP1120149armoire à glace

Tante Jeanne était la soeur de notre grand-père maternel, Jean-Baptiste FOESSEL, que nous avions évoqué ici ===>>>

Mais qui était Madame LAILLIER ?

Issue d’une ancienne et riche famille de Landser, Léontine Rosalie Louise Marie RUELL y avait vu le jour en 1845, fille d’un avocat et d’une née WENDLING. Elle épousa en 1868 à Paris Ernest Philomène LAILLIER, propriétaire, né à Paris en 1835. De par sa mère Thérèse Antoinette Marguerite Emilie WENDLING, et sa grand-mère maternelle Marguerite GRESSLY originaire de Mumliswill au canton de Soleure en Suisse, elle descendait d’une illustre famille de verriers venant de la Forêt Noire (Allemagne) pour créer des verreries en Suisse au XVIIème siècle. Décidément on n’en sort pas des verriers …

N’ayant pas d’enfant, elle légua ses biens aux pères salésiens (congrégation fondée au XIXe siècle à Turin par Don BOSCO ). Grâce à cette donation ils créeront en 1929 à Landser une école d’agriculture. Transformée en collège d’enseignement secondaire cette école accueillit dans son internat des jeunes de toute l’Alsace. Aujourd’hui, le collège et le lycée Don-Bosco accueillent 901 élèves externes et demi-pensionnaires (2009-2010). Les classes vont du CM2 à la terminale (voir Wikipédia ici ===>>>).

DonBosco.jpg

Voir la page FB de cet établissement ici ===>>>

Merci à ma soeur Françoise, férue de généalogie et d’histoire, pour toute sa documentation. Voir son blog ici ===>>>

Des détails complémentaires sont parus dans un article de la Revue Municipale de Landser en 2014:

Bulletin2014.jpg

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s