On saisit les grains de Jacques VABRES en Vivarais

Une décision de justice de 1751

Par document daté de 1751 Jean Pierre SALVIGNON, sergent de ville à Saint Pierreville (Ardèche) ordonne, le huit juillet, la saisie de tout le foin et les grains de seigle qui se reculliront la présente année au domaine que les dits VABRES et PERIN jouissent au lieu d’Albon susdictes paroisse de Marcol.

Doc.Extrait2

Cette saisie fait suite à une décision  de justice, rendue le 7 juin de la même année, par les officiers des Quatre Mandements des Boutières.

Les Quatre Mandements des Boutières

La région des Boutières est située dans le département de l’Ardèche, au centre du Moyen-Vivarais. Sa ville principale en est le Cheylard. Le secteur qui nous intéresse ici est le canton  de Saint Pierreville avec, en plus du chef-lieu, les villages de Marcols et d’Albon. Au niveau juridique les Boutières comportaient quatre mandements, qui furent réunis en 1562. La justice était alors exercée par un seul juge, un lieutenant du juge, un chatelain, un procureur fiscal et un sergent (Cf: Wikipedia). La juridiction dépendait du Parlement de Toulouse. Les quatre Mandements étaient ceux des châteaux de Montagut, d’Ajoux, de Mézilhac et de Don. Dans l’affaire qui nous occupe, ces Messieurs les Officiers des Quatre Mandements des Bouttières avaient rendu leur jugement par un apointemend (délibéré de saisie).

Le hameau de Serrepuy

La plainte avait été formulée par Charlotte DELAY qui fit élection de domicile, pour  vingt quatre heures seulement, chez le Sieur SERREPUY du lieu de Serrepuy paroisse de Marcol. La famille SERREPUY habitait le hameau du même nom, dépendant du village d’Albon d’Ardèche. Voici ce qu’en dit Wikipedia (voir ici ===>>>) « Serrepuy est le deuxième hameau de la commune par sa taille. Il se trouve sur l’ancienne route reliant Marcols-les-Eaux à Saint-Pierreville et domine le village par le sud, une pierre taillée indiquant l’altitude du lieu-dit : 720 m. Autrefois, il s’agissait d’un lieu d’assemblée où la population se rendait le dimanche après le sermon, pour boire et jouer. Cependant, quand la route longeant la Glueyre a été construite, Serrepuy fut délaissé au profil d’Albon. On peut y voir une ancienne arche datée de 1671 et on retrouve également les traces d’une famille Serrepuy habitant le hameau depuis cette époque jusqu’à la fin du XIXe siècle. C’est aussi à Serrepuy où le premier temple d’Albon-d’Ardèche a été bâti : des cultes s’y tinrent de 1810 à 1859. Les pierres du temple ont ensuite été utilisées pour la construction du temple actuel, situé dans le village d’Albon. »

Serrepuy
Albon d’Ardèche et en bas à droite le hameau de Serrepuy (Cf Geoportail)

Le couple fut condamné à la saisie de sa récolte, suite au non paiement à Charlotte DELAY d’un capital de 30 livres, plus 5 sols d’intérêts et de 8 livres 7 sols 2 deniers de dépends (émoluments dus aux officiers de justice). Jacques VABRES était né en janvier 1677 au hameau de Mauras à Marcols-les –Eaux et avait épousé Marguerite PERIN née vers 1700 d’une famille protestante dont le père Isaac PERIN  était marchand à Marcols-les-Eaux. Jacques VABRES était quand à lui fils de Jacques VABRES et de Marie MANSON, petit-fils de Pierre Reynier VABRES marchand à Marcols et d’Antoinette SOULHOL, et arrière-petit-fils de Jacques Reynier VABRES et de Marie COSTE.

Doc.1extrait

Pour garantir l’exécution de la saisie à venir, le sergent Jean Pierre SALVIGNON nommé commissaires de justices (séquestres) les frères David  et Jean GAILHARD d’Albon ainsi qu’Estienne MOUNIER du Pouchet (paroisse de Marcols) à qui il donne copie et qu’il rend responsables pour la garantie des fruits de la récolte à venir. Le sergent donne également copie au couple VABRES-PERIN en se rendant à leur domicile, et il signe l’acte.

L’acte est ensuite contrôlé, le lendemain, à Saint Pierreville. Les tampons sont apposés, malheureusement ils sont peu lisibles.

Numériser 1.jpeg

La commune d’Albon d’Ardèche a été créée en 1912, en quittant celle de Marcols-les-Eaux. Pour son histoire voir le site de la commune ici ===>>>


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s