Xavier DECHAUX, l’homme qui gravait son nom dans la pierre

Etrange et terrible histoire que celle de Xavier DECHAUX ! Avec l’aide de ma soeur Françoise, généalogiste émérite des BdR, laquelle m’a transmis bon nombre de renseignements et de documents, j’ai tenté de retracer la biographie de ce tourneur de chaises qui grava la date de sa mort dans une grotte au sud de Marseille.

Les parents  de Xavier DECHAUX

Xavier Jules DECHAUT est né le 22 mai 1824 dans la petite ville de Sisteron où son père, André Pierre DECHAUX était chapelier. Lui même était né à Sisteron en 1788 de Pierre André DECHAUX et de Marie DURIN. André DECHAUX, le père de Xavier, s’était marié en 1820 à Sisteron , avec la jeune Marguerite MOTTET née en 1797 au même Sisteron comme fille de Laurent MOTTET et de Suzanne PARRAIN.

1820.mariage.parents
Mariage des parents de Xavier DECHAUX en 1820 à Sisteron (1)

De chapelier en 1824 André DECHAUX, le père de Xavier, devint douanier. Il est Sous-Brigadier des Douanes à Montredon en 1834 et 1838, et est qualifié d’Employé des Douanes à Marseille dans du décès de son épouse Marguerite MOTTET en 1838 à Sisteron (1). Il est Préposé des Douanes à Marseille lors de son décès en 1848 à Sisteron et du mariage de son fils en 1849 à Marseille (1, 2)

1848+PèreDECHAUX
Décès d’André DECHAUX en 1848 à Sisteron (1)

La famille LORENZI

Xavier DECHAUX, tourneur de chaises, avait épousé en 1849 à Marseille Marie Françoise LORENZI, giletière (1). Elle était née en 1825 à St Laurent du Var (4) comme fille du couple Jean François LORENZI et Blanche CARLIS.

1825 AN Marie Françoise LORENZI.jpg
Acte de naissance de Marie Françoise LORENZI en 1825 à St Laurent du Var (4)

Jean François était Employé des Douanes à Marseille, puis à St Laurent du Var, et était originaire de Vintimille (Ligurie, Italie) où il naquit en 1789. En 1821 il avait obtenu ses Lettres de Naturalités pour exercer son métier en France.

1821.LORENZI.jpg

On peut penser que la Douane a joué un rôle dans la rencontre des DECHAUX et des LORENZI à Marseile. En 1834 André DECHAUX exerçait à Montredont, puis il exerça à la Douane de l’Estaque .

CaserneDouane

Xavier DECHAUX et sa femme Marie Françoise LORENZI

L’histoire (la légende ?) attribue au couple DECHAUX LORENZI 7 enfants, tous décédés jeunes. Nous en avons retrouvé 4, nés à Marseille. Tous mourront en bas-âge:

  • Thérèse Marie DECHAUX née en 1852, elle n’est plus mentionnées au recensement de 1856 (2)
  • Marie Banche DECHAUX née et décédée en 1853 à Marseille (2)
  • Joseph Honoré DECHAUX né et décédé à Marseille en 1855 (2)
  • François DECHAUX née en 1861 à Marseille et décédé en 1863 à Marseille (2)
1856-Recensement Marseille
Marseille recensement de population de 1856 (2)

Le couple habitait 11 rue Saint Victoire à Marseille avec le beau-père retraité des Douanes Jean François LORENZI. Si Xavier est toujours qualifié de tourneur ou tourneur de chaises, son épouse Marie Françoise est tour à tour sans profession, couturière et rempailleuse de chaises. Elle décède à Marseille en 1862 et habitait alors 19 boulevard Gilly, alors que son époux résidait chez sa belle mère Blanche CARLIS. A noter a présence comme témoin de André DECHAUX, frère de Xavier, né vers 1828, alors bijoutier.

André DECHAUX grave dans la pierre

Le tourneur de chaises, auquel certain attribuent la profession d’instituteur (?), se retrouvant seul après le décès de sa femme et de son dernier enfant, commence alors « une vie d’errance » (cf: Xavier Dechaux: la triste histoire du graveur des calanques voir ici ===> >>).

Dans le massif de la Baume au dessus de Sisteron au moins 5 sites d’inscriptions de Xavier DECHAUX sont référencées.

On trouve au dessus de Bevons près du Pas de l’Essaillon l’iNscription suivante : « DIEUX SEUL ET JUSTE L’HONNE EST INGRAT SUR LA TERRE POUR D EL’OR IN VEBDRAIT SON PERE ET SON CREATEUR. IL BLASPHEME SE MECONNAIT LUI-MEME SANS PENSER A MOURIR NI AU JUGEMENT A SUBIR ».

On trouve également:  « X.DECHAUX 1865 DIEU SEUL É MON MAITRE »

1865.Lapid

Un article ancien intitulé « La mémoire de pierre » paru dans le Journal de Sisteron en 1986 (du samedi 8 février n° 2068) nous donne le texte complet gravé par DECHAUX la même année 1865 au dessus du Trou d’Argent ou se trouve la précédente (rocher de la Baume au dessus de Sisteron) « AU CREATEUR DU CIEL ET DE LA TERRE JE RENDS HOMMAGE DIEU PROTEGE A FRANCE ET LES ENFANTS DE SISTERNON DOMINI EXAUDI ORATONNE MMEAN ET CLAMOR MEUR. AD TE VENIAT LE 25 AOÛT 1865 – LE 4 SEPTEMBRE 1562 JOUR MEMORABLE A SISTERON 7 HEURES A TONNE LE CANON 5 FOIS L’ASSAUT REPOUSSE L’HONNEUR DE LA JOURNEE AUX FEMMES EST RESTE ELLES N’ONT POINT RECULE DEVANT LES BOULETS »

Une autre inscription datée du 31 août 1865 a fait penser qu’il quittait alors Sisternon pour s’installer à Marseille, alors qu’il y habitait et travaillait depuis fort longtemps: « SISTERON MA BIEN AIMEE POUR MOI LA PLUS  BELLE JE TE QUITTE AVEC REGRETS POUR ALLER A MARSEILLE 31 AOUT 1865 »

Après cette date les inscriptions se retrouvent à Marseille et à la Sainte Baume. Là aussi elles sont nombreuses (au moins 9 recensées à ce jour) jusqu’à sont décès en 1868.

« DU HAUT DE CE SOMMET DES HABITANS DE L’ANTIQUE PHOCEE GUIDES PAR LA PROVIDENCE DE CE GOLFE CONNURENT L’IMPORTANCE L’HONNEUR SAGESSE PRUDENCE VOILA LEURS SEMENCES LE 12 AOUT 1867 X.DECHAUX »

La grotte DECHAUX

Dans le massif  de la Marseilleveyre, deux grottes jumelles (qui communiquent entre elles) forment une image d’un crâne.

grotte DECHAUX.jpg
Implantation des grottes jumelles

On peut visiter le secteur grâce à la série de 4 vidéos de « The Woorunner » intitulées Sur les traces de Xavier DECHAUX » à voir ici ===>>> (Merci à l’auteur pour ses renseignements st son autorisation à publier).

Celle où fut trouvé le cadavre porte désormais le nom de Grotte Dechaux.

Une mort programmée

Xavier DECHAUX a séjournée, sans doute à plusieurs reprises, dan s cette grotte. Il l’avait sommairement aménagée et sans doute équipée d’un système pour y accéder et y monter son matériel. La poutre a laquelle il s’est pendu et le lit en fer qui git rouillé au pied de la griotte en sont sans doute les vestiges.

Quoi qu’il en soit, Xavier y a gravé la date de sa mort, le 22 septembre 1868, avec d’autres inscriptions, sur une plaque de marbre. Les circonstances de son décès sont rapportées dans Le petit Journal du 15 octobre 1868, après qu’un chasseur, intrigué par la présence d’une échelle, ai fait la macabre découverte.

Petit.Journal.15.10.1868aPetit.Journal.15.10.1868b

L’acte de décès est très laconique, mais le qualifie de tailleur de pierre !

1868+Xavier Dechaux
Acte de décès de Xavier DECHAUX en 1868 (2)

Un article du Figaro du 19 octobre 1868 fait le point sur l’inscription lapidaire mortuaire.

Figaro.190ct1868

En 2011 (numéro 34 d’avril) la revue Escrits a pu lié, entre autre, un article de Jean-Pierre Rouge intitulé Sue es traces de Xavier Dechaux, graveur des montagnes.

Mais notons surtout les remarquables recherches effectuées par l’association Les Calancoeurs et son président Jean-Marc Nardini, recherches publiées par voie de conférences et dans un ouvrage dont voici les références:

Un contact fort sympathique avec le président Nardini nous a permis d’acquérir l’ouvrage en question et d’y découvrir la véritable enquête menée par les Calancoeurs qui ont réussi a bien cerner ce personnage étrange et sa vie peu commune. Je ne peux que convier le lecteur à l’acquisition de ce bel ouvrage contenant de multiples études sur le secteur des calanques marseillaises.

Dechaux.Nardini

Notons enfin qu’un article en provençal intitulé  « La vertadiero istori de Xavier Dechaux » est paru en avril 2016 dans le journal Provenço d’Aro.

(1) Archives Départementales des Alpes de Haute Provence à Digne voir ici ===>>>

(2) Archives Départementales des Bouches du Rhône à Marseille voir ici===>>>

(3) Inventaire Général du Patrimoine Culturel dossier l’Estaque voir ici ===>>>

(4) Archives Départementales du Var à Draguignan voir ici ===>>>


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s