2 livres 8 sols par an pour un banc à Pusignan

Pusignan, ville de 4.000 habitants, située à l’est de LYON, dépendait du département de l’Isère avant son rattachement à celui du Rhône en 1967. A proximité de l’aéroport  Saint-Exupéry, la localité comporte les ruines du château du XIIème, détruit en 1789.

Chateau.jpg

L’ancienne église paroissiale, du XIIè siècle également, est aujourd’hui la chapelle de Moifond, ancien centre médiéval du vlllage. Une nouvelle église, et une nouvelle mairie, ont été bâties au hameau de La Valla.

Eglise.jpg
La chapelle de Moifond, ancienne église paroissiale de Pusignan

Cette ancienne église paroissiale est entourée de son cimetière

Voir le site de la mairie de Pusignan ici ===>>>

Une des anciennes familles du lieu, la famille RIGOCT, tenait la chatellenie et l’office de notaire royal. Guillaume RIGOCT fut baptisé dans l’église paroissiale en 1714. Il était fils du sieur François RIGOCT et d’Antoinette VITTON.

*1714.jpg
Baptême de Guillaume RIGOCT en 1714 (1)

Guillaume RIGOCT, le notaire royal de Pusignan, décéda en 1784

+1784.jpg
Décès de Guillaume RIGOCT en 1784 (1)

En 1780 il est qualifié de Lieutenant de Châtelain et de notaire à Pusignan.

1780a1780b

En 1763 Guillaume constitua une rente en faveur de la fabrique de l’église de Pusignan. Cette rente annuelle d’un montant de 2 livres et 8 sols était garantie par tous ses biens. A cette occasion on le dit notaire royal et lieutenant en la chatelenie de Pusignant

Rigoct2.jpg

Cette rente annuelle servait à régler la location d’un banc mis en place en 1763 par Guillaume pour sa famille. Ce versement sera à faire tous les ans le jour de la  Toussaint. L’acte précise les dimensions du banc et son emplacement qui est à gauche de la grande porte de l’église dudit pusignant un pied au dessus des fonds baptismaux lequel banc sera appuyé au murs de la nef du cotté du nord, et aura trois pieds de largeur et environ quatres pieds et demy de longeur, sur trois pieds et demy de hauteur, regardant le Maître autel.

Rigoct7.jpg

Une photo de l’intérieur de l’église avant sa rénovation permet de situer l’emplacement du banc de la famille RIGOCT.

Moifond2.jpg

MoifondAerien
Vue aérienne de l’ancienne église paroissiale de Pusignan, nord en haut

Moifond1.jpg

L’acte est passé dans la maison curiale de Pusignant le 18 septembre 1763 par devant le notaire royal CHENEVAZ en présence des témoins. L’acte en notre possession est extrait le 30 janvier 1787 à la demande du leuminier (président du Conseil de Fabrique) Clément GUIVIER, par P.CHENEVAZ notaire royal de l’époque et fils du précédant.

Rigoct6.jpg

1812
Pusignan en 1812, l’église Notre Dame de Moifon est dans le cercle en bas (1)

(1) Archives départementales du Rhône, voir ici ===>>>

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s