Dédicace nancéenne au village du livre

LaForge
La Forge 54, un des bouquinistes du Village du Livre

Une lettre manuscrite, datée de 1876, et dénichée tout récemment au Village du Livre de Fontenoy-la-Joute (à la Forge 54) nous a mis sur la piste d’un ouvrage désormais rare.

Dupeux1Cette lettre, à entête de l’Ambassade d’Autriche-Hongrie à Paris, était adressée à un certain Monsieur Dupeux, 22 rue Stanislas à Nancy. L’auteur de la lettre, le Chargé d’Affaires d’Autriche-Hongrie, remerciait alors le destinataire pour la dédicace qu’il comptait adresser à sa majesté l’Empereur et Roi. Il s’agit en fait de François-Joseph 1er  empereur Autriche et roi de Hongrie. Voir sa biographie ici ===>> www sur Wikipédia

Fr.Joseph.jpg
François-Joseph empereur d’Autriche, roi de Hongrie (cf Wikipedia)

Le papier est un papier vergé filigrané « LACROIX FRERES ». Pour l’histoire de cette papeterie d’Angoulème, qui a fait faillite en 1885, voir ici : ===>>> « 1789 – 1835 – Histoire des moulins à papier d’Angoumois » – 2ème partie

L’ouvrage dédicacé à l’Empereur était votre poème intitulé « Rusticiade ». En fait F.R. DUPEUX avait publié en 1876, en deux volumes, une traduction de la fameuse « Rusticiade », poème latin écrit vers 1541 et publié en 1548 à Metz. Cette épopée raconte la Guerre des Paysans ou Guerre des Rustauds. Voir ici pour l’histoire de cette guerre ===>>>.

Freyheit_1525

L’édition de 1548 avait été faite par Laurent PILLART (Laurenti Pilladius) curé de Corcieux, chanoine de Saint-Dié, né à Pont-à-Mousson qui était l’auteur de ce poème. La biographie Universelle de 1845 nous en dit un peu plus sur cet auteur lorrain.

1845.11845.21845.31845.4

DUPEUX, notre traducteur de 1876, ne semble pas avoir laissé beaucoup d’écrits., Nous n’avons trouvé trace que d’un seul texte publié en 1874 par Berger-Levrault: « Sur l’autel consacré à Saxanus placé à la porte de la bibliothèque de Nancy« .

Son ouvrage de 1876 avait également été publié chez Berger-Levrault, imprimeur strasbourgeois émigré à Nancy en 1872 après l’annexion de 1871. Cette Rusticiades petits in-8 en deux volumes, avait été publiés uniquement en version  de luxe, à seulement 150 exemplaires. Mais en Mai 1876 l’imprimerie nancéenne fut victime d’un incendie et 120 exemplaires, qui étaient encore en stock, furent détruits. L’exemplaire dédicacé que l’auteur souhaitait offrir à l’Empereur était donc un des rescapés, et logiquement il a rejoint la bibliothèque particulière de François-Joseph 1er.

Rusticiades.jpg
La Rusticiade, un ouvrage rare aujourd’hui

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s