Usurpation à la bastide de Beaumont à Marseille

Beaumont est aujourd’hui un quartier de Marseille. Le site de la Mairie de Marseille à voir ici ===>>>) nous donne des informations sur ce quartier et son riche passé historique:

Dans la banlieue Est de Marseille, entre Saint Barnabé et Saint Julien, Beaumont est une petite cité de création moderne, une cité au grand air. Son essor n’a commencé qu’après la guerre de 1914-1918, mais elle n’en a pas moins des quartiers de noblesse. Elle serait l’ancien « Castrum de Bellomonte » érigé en seigneurie en faveur de « Clans de Beaumont », par lettres royales du 20 septembre 1475 (Louis XI).

Henri III en fit donation à sa maîtresse Renée de Rieux de Châteauneuf, dite la belle Châteauneuf, dame d’honneur de Catherine de Médicis. Elle épousa Philippe d’ALTOVITI, Baron de Castellane, capitaine des galères et célèbre Ligueur marseillais.De ce mariage naquirent deux filles : – la fameuse poétesse marseillaise, Marseille d’ALTOVITI, qu’aima le Duc de Guise, Gouverneur de Provence et – Clarice, qui devint la femme de Pierre Lemaître, auquel elle apporta la seigneurie de Beaumont.

Les rues Lemaître et Beaumont, dans le quartier du Chapitre rappellent les fastes de cette famille. Le CHATEAU de BEAUMONT, tel que nous l’avons connu, ne rappelait en rien la construction féodale d’autrefois. Il a dû être rebâti vers le milieu du 17ème siècle.

Le 3 octobre 1903, les héritiers Lemaître de Beaumont mirent en vente le domaine qui s’étendait alors de la traverse des Sables Jaunes à la traverse des Olives (probablement aujourd’hui rue Charles Kaddouz et anciennement traverse du Japon). Cette mise en vente, sous forme de lotissement, fit le bonheur de bons nombres de familles marseillaises devenues propriétaires pour la plupart en résidences secondaires. En ce temps-là, on venait à Beaumont pour sa proximité du centre ville, pour son altitude et surtout pour son bon air.

Dans les années 1930, le périmètre du château était ce qu’est le C.M.A. aujourd’hui, avec les périmètres de la crèche et d’un parc magnifique orienté sud-ouest. Il était la propriété d’un collège privé, le pensionnat Saint Louis. Ce pensionnat et l’école communale mixte des Pinsons furent occupés par les Allemands pendant la guerre.

A la Libération, la ville devenue propriétaire du château en fit l’école communale des garçons jusqu’à la construction de l’école de la Bombardière. Dans le même temps, les filles réintégrèrent, dans sa totalité, l’école des Pinsons. N’étant plus occupé, le château se dégrada rapidement. C’est en 1976 qu’il fut démoli.

Ce château, rebâti au milieu du XVIIème et démoli en 1976, était précédé par une bastide. Un document du XVIème siècle en notre possession nous donne l’emplacement de la bastide de Beaumont:

« que la bastide de beaumont avec son affar confronte du conste de levant par avec le chemin qui va au chasteau sainct Jullien que on appelle le tran…. et du conste de midi tirant a trasmontane avec  partie dudit chemin de sainct Jullien et les terres dudit Briolle » que l’on peut comprendre comme cela: la bastide de Beaumont avec sa propriété (l’affar ou assare représente les terres faisant partie de la propriété (1)) touche du côté Est le chemin qui mène au château de St Julien et du côté Sud vers la montagne et en partie le même chemin de St Julien et les terres du sieur Briolle.

Localisation

Pour ce qui touche à St Julien, voici ce qu’en dit le site de la mairie évoqué plus haut: Au 12ème siècle, au milieu de champs plantés de vignes appartenant au monastère, une communauté religieuse s’installe. C’est elle, inscrite sur les registres de Saint Victor sous le nom de Sancti Juliani, qui vraisemblablement baptisera aussi de ce nom le secteur géographique. A la même époque, est achevé le « Castrum Juliani », un château qui sera placé sous l’autorité de l’évêque de Marseille par le pape Innocent 2 en 1141. Le village fortifié devient alors Château Julien. Il ne reste rien de l’édifice médiéval, à la fin du XIXe siècle les derniers vestiges ont été détruits, pour élargir la grande rue (devenue Pierre Béranger) et dégager l’actuelle place Eugène Bertrand, qui auparavant s’appelait place du château. Cependant, une tour en ruine et quelques portions de remparts qui enserraient le village sont encore de nos jours des vestiges du site fortifié, qui autrefois dominait la vallée de l’Huveaune.)

Site.jpg
Au centre, dans le trapèze, emplacement actuel de l’ancienne bastide De Beaumont

Le document évoqué est un beau cahier de 1567, procédure juridique au sujet d’usurpation de la terre de Beaumont appartenant au capitaine des galères du Roi Fouquet De ALTENTIS sieur de BEAUMONT, par Johan De PODUN dit BRIOLE et les héritiers de feu Guillaume PAGE.

Grâce aux travaux généalogiques de François BARBY (2) nous savons que Johan De PODUN est mort entre 1560 et 1587. Notre document permet de préciser que Jehan de PODUN était toujours vivant en 1567. Quant au Capitaine des Galères du Roy, Fouquet de ALTENTIS (ALTOVITI), il était le fils d’Ange d’ALTIVITI originaire de Florence en Italie et qui avait sans doute reçu la seigneurie de Beaumont du fait de son remariage 1477 avec  Peyronne De BEAUMONT. (2)

Fouquet16

(1) Affare: « On appelait ainsi, au delà de la Loire, en Languedoc et en Provence, un fonds, une ferme, une terre. En Dauphiné c’était une dépendance d’un fief » (Répertoire méthodique et alphabétique de législation, de doctrine et de jurisprudence, par D.Dalloz T.3, Paris 1846).  » Ce terme est en usage dans le Dauphiné, pour exprimer toutes les dépendances d’un fief. On le trouve employé par Salvaing dans son Traité de l’usage des fiefs. Dénisart dit qu’affare est le nom qu’on donne en Auvergne à un canton d’héritage ou de territoire » ((Encyclopédie de Jurisprudence T.3, Bruxelles 1778).

(2) Voir ses travaux sur Généanet ici ===>>>

Merci à ma soeur Françoise, généalogiste et historienne d’Auriol, pour ses données complémentaires. Voir son blog d’histoire et de généalogie ici ===>>>

Voici pour terminer, et pour satisfaire la curiosité des historiens, le document complet, numérisé par nos soins.

Fouquet1Fouquet2Fouquet3Fouquet4Fouquet5Fouquet6Fouquet7Fouquet8Fouquet9Fouquet10Fouquet11Fouquet12Fouquet13Fouquet14Fouquet15Fouquet16

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s