Un extrait baptistère pour Maurice MARMOTAN

Un extrait baptistère rédigé en 1749

Le premier octobre 1749 le curé AUVRIER délivrait au jeune Maurice MARMOTAN son extrait de baptême. Cet acte précisait que Maurice avait été porté sur les fonds baptismaux en l’église Sainte-Foy-Tarentaie (Savoie) le 2 octobre 1716, par ses parrain et marraine Maurice SUBLIN et Marie SALLIN. L’acte précisait que l’enfant était le fils légitime de François MARMOTAN et de son épouse Elisabeth BLAND (BLANC).

1716.2

L’acte d’extrait baptistère était authentifié par Jean Louis VULLIERMIER, docteur en théologie et vicaire général du chapitre métropolitain de Tarentaise, qui y apposait son sceau le 3 octobre de la même année.

1716.3

Un migrant savoyard

A l’image de nombreux compatriotes de Sainte-Foy-Tarantaise, village appartenant alors au Royaume de Sardaigne, Maurice MARMOTAN s’était expatrié pour chercher fortune ailleurs. En 1752 il habitait à Rouessé-Vassé dans la Sarthe.

Sans doute envisageait-il déjà de contracter mariage en 1749, raison pour laquelle il sollicita son extrait de baptême, document indispensable au mariage. Toujours est-il que le 16 octobre 1752 il épousa, dans la chapelle du château d’Antenaise, Marie Françoise Rose DUCHEMIN. Elle était la fille de Jean Baptiste DUCHEMIN DU CLOS,  négociant à La Chapelle-Anthenaise, et de son épouse Marie Anne BEUCHER.

Une dispense de deux bans fut accordée par l’évêque du Mans une semaine auparavant, elle autorisa de même le mariage dans la chapelle du château d’Anthenaise. Ce château est toujours en mains privées,

Chateau
Le château d’Anthenaise, plan cadastral de 1829 (1)

L’acte de mariage (microfilms aux Archives départementales de la Mayenne voir réf. 1) est intéressant car il nous donne l’origine et la filiation de Maurice MAMOTAN (de la paroisse de Ste Foi, province et Diocèze de Tarentaise, Royaume de Sardaigne) ainsi que le domicile du futur marié, lieu où les bans ont été publiés (demeurant paroisse de Rouessé Vassé dans ce diocèze).  Voici l’acte conservé dans les registres de l’église paroissiale de La Chapelle-Anthenaise (Mayenne, près de Laval).

Mormaton1Marmotan2

Marmotan3
Acte de mariage de 1752 (1)

Le village d’origine en Savoie

SteFoy2

Sainte Foy Tarentaise est un village de montagne de Haute Tarentaise d’un peu moins de 800 habitants. Aujourd’hui station de ski réputée sur la route qui conduit de Bourg St Maurice au Val d’Isère, son ban comporte une vingtaine de kilomètres de frontière avec l’Italie.

IGN
Localisation de Ste Foy (Cartes IGN voir 2)

C’est dans l’église S.  que fut baptisé en 1716 Maurice MARMOTAN. Le patronyme MORMOTTAN est ancien en ce lieu et toujours présent.

Ste Foy

L’église se trouve au milieu du village qui comporte également de très nombreux hameaux possédant souvent leur propre chapelle.

1 – Archives Départementales de la Mayenne voir ici ===>>>

2 – Cartes IGN voir le site ici ===>>>


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s