Ah oui c’est Marie d’Ahuy !

Un ex-libris manuscrit

L’Office Divin de 1810 du Diocèse de Cambrai

Un vieux bouquin, à la belle reliure plein cuir, récupéré dans un « Village du livre », avait attiré notre attention par son ex-libris manuscrit figurant sur l’intérieur du plat arrière. « Ce présent livre appartient à moi Marie Savolle D’ahuy 1813. Je Prie ceux qui le trouveront de me le rendre je les satisferait De leur Peine. Marie Savolle 1813 « . Sur l’intérieur du plat avant on trouve aussi deux fois la mention « Marie Savolle » et les initiales « M S » en petits points.


Ex-libris de Marie SAVOLLE en 1813 sur le plat arrière
Initiales en petits points de Marie SAVOLLE sur le plat avant

Nous avons donc cherché, et trouvé, la dite Marie en Côte d’Or, aux portes de Dijon. Acqueducienne elle était née à Ahuy vers 1798 comme fille du vigneron Jacques SAVOLLE et de son épouse Catherine CARRIERE. En 1813 elle avait donc 15 ans quand elle reçu cet ouvrage de piété. Il s’agit d’un Office Divin pour les Dimanches et les Fêtes de l’année. 


L’Office Divin

Nouvelle édition de l’Office Divin imprimé à Lille
Permission d’imprimer ou Imprimatur

Cette nouvelle édition fut imprimée par Louis-Joseph Lefort (1766-1848) libraire et imprimeur lillois, né en Belgique. Libraire dès 1789, puis imprimeur à Lille près de l’église Saint-Etienne, Louis-Joseph est à l’origine des Éditions Lefort, importante maison d’édition provinciale des XIXè et XXè siècles (Cf Wikipedia). L’autorisation de réimprimer fut donnée par Louis, évêque de Cambrai, en 1810, qui avait également donné son approbation. C’est un volume in-12 de 600 pages.


Roràte Caeli désuper

Le feuillet de garde a été utilisé pour recopier, d’une belle écriture manuscrite, le Roràte Caeli désuper, ainsi que la traduction du titre. Voir à ce sujet le texte, sa traduction, et le chant grégorien ici ===>.http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-4677321.html. En haut de la première page du feuillet de garde Marie SAVOLLE a remis son nom.


La signature pour preuve

Pour pouvoir identifier avec certitude l’auteur de l’ex-libiris nous avons comparé l’écriture de Marie SAVOLLE. Nous la trouvons plusieurs fois dans notre Office Divin en 1813 et nous la retrouvons lors de son mariage en 1821. Pas d’erreur, c’est bien la même personne, même si son écriture de 1821 est plus assurée que cette de 1813.

Signature de 1813
Signature de 1821 – celle du dessous est celle de son père Jacques SAVOLLE

Le mariage de Marie

Premier mariage de l’année 1821 à Ahuy, en date du quinze janvier, dans les registres de l’état-civil de Ahuy (Cf: Archives Départementales de la Côte d’Or), on retrouve Marie SAVOLLE. Elle y épouse, après la publication de deux bans, le charpentier Agnan ROGER, également natif d’Ahuy et fils de Didier ROGER et de Pierrette LEGRAND. Marie est née le 27 Nivôse de l’An VI de la République (16 janvier 1798), vigneronne et fille du propriétaire-vigneron Jacques CAVOLLE et de Catherine CARRIERE. L’acte est signé par les 4 témoins obligatoires, à savoir Claude ROGER âgé de 50 ans oncle de l’époux et charpentier à Ahuy; Agnan GAUDELET 30 ans maçon à Ahuy et beau-frère de l’époux; Jean CARRIERE 51 ans instituteur à Chaigny oncle de l’épouse; et Jean GRAPIN 51 ans cousin de l’épouse. Tous ont signé l’acte que voici :

Acte de mariage ROGER-SAVOLLE en 1813 à Ahuy (Cf: AD Côte d’Or)

Données généalogiques

Les actes de l’état-civil d’Ahuy, mis en ligne par les Archives Départementales de la Côte d’Or, nous permettent d’ajouter quelques éléments généalogiques. Marie SAVOLLE est née le 27 nivôse de l’An VII de la République à Ahuy, fille de Jacques SAVOLLE vigneron et de Catherine CARRIERE. Ses parents s’étaient mariés le 8 Messidor An V à Ahuy. Jacques avait vu le jour le 6 novembre 1773 à Ahuy fils du vigneron René SAVOLLE et de son épouse Marie GRAPIN. Quand à son épouse Catherine CARRIERE elle était née le 31 juillet 1774 fille de Jean CARRIERE et de Margueritte GRAPIN. Enfin, Didier ROGER, le père d’Agnan ROGER époux de Marie SAVOLLE, avait épousé le 22 septembre 1785 à Ahuy Pierrette LEGRAND.

Naissance de Marie SAVOLLE en l’An VII à Ahuy
Mariage SAVOLLE-CARRIERE en l’An 5 à Ahuy
Naissance d’Agnan ROGER en l’An VII à Ahuy.

Agnan comme prénom

Ce prénom est peu usité, et pourtant rien que dans l’acte de mariage de Marie SAVOLLE deux hommes le portent. Quand on se penche un tant soit peu sur l’histoire d’Ahuy on découvre que le Saint patron d’Ahuy n’est autre que … Saint Agnan ! On conservait en ce lieu dès le VIè siècle une relique du Saint, ce qui occasionna miracles et pèlerinages. Voir à ce sujet le site officiel de la commune ici ===>

Ahuy (au centre) : carte d’Etat Major et carte de Cassini (Cf: IGN)

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s