Jean Baptiste GASCHY au Japon (1875-1955)

Voici un nouvel article de ma soeur Françoise au sujet de la correspondance d’un alsacien, marianiste au Japon, avec notre grand-père Jean-Baptiste FOESSEL dont on trouvera (ouverture dans un nouvel onglet) » href= »https://verrelene.org/2019/01/27/caroline-va-a-lourdes/ » target= »_blank »>quelques éléments biographiques ici ===>

Si on trouve différents sites expliquant très brièvement qui était le frère marianiste Jean Baptiste GASCHY né en 1875 à Elsenheim-67, directeur de l’école St Joseph à Yokohama, chevalier de la légion d’honneur, voici quelques compléments à partir de 2 lettres qu’il adressa à son ami Jean Baptiste FOESSEL. L’une, écrite de sa main depuis GORA date de 1948 et l’autre, dactylographiée depuis « the BLUFF » (quartier de Yokohama) date de 1953.

Lettre de Gora (Japon) datée 1948
Lettre de Yokohama (Japon) datée 1953

On commencera par la seconde où Jean Baptiste GASCHY donne des éléments sur sa famille :

Détail de la lettre de 1953

Notons qu’une de ses sœurs, Marie Sophie GASCHY, supérieure des sœurs de Ribeauvillé, sera comme lui décorée de la légion d’honneur. Voir leurs dossiers : http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=GASCHY . Un de ses frères, Antoine, était parti en Irlande. On pourra rajouter que Jean Baptiste GASCHY est issu d’une famille nombreuse, fils de Jean Baptiste, cultivateur né à Boesenbiesen-67 et de Marie Julienne JEHL. Il intègre jeune homme la Société des Frères de Marie* et part enseigner au Japon en 1902 à l’âge de 27 ans. *Nota : Cette congrégation a pour but l’enseignement de la foi par l’éducation des jeunes dans le monde scolaire.

Naissance de Jean-Baptiste GASCHY en 1875 à Elsenheim (Bas-Rhin)

Le frère Jean Baptiste avait perdu le fil dans cette grande famille des GASCHY d’Alsace :

La grande famille des GASCHY d’Alsace

On le retrouve sur deux photos dans le blog de la famille AVELINE : l’une en famille et l’autre avec le maréchal Joffre. Source : https://avelinedescendance.wordpress.com/

J.Baptiste GASCHY en famille
J.Baptiste GASCHY et le Maréchal JOFFRE

Jean Baptiste subit le terrible séisme de 1923 qui détruisit le collège. Les trois photos ci-dessous sont issues de son dossier de Légion d’Honneur et (ouverture dans un nouvel onglet) »>du site à voir ici ===>

Le tremblement de terre de 1923

Prenons maintenant sa lettre de 1948, plus axée sur la 2ème guerre mondiale et ses conséquences. En octobre 1940, le frère GASCHY ouvre une nouvelle école à Kobe (« à 10 heures de chemin de fer de Yokohama. (…) La-dessus, la guerre a éclaté et a pour ainsi dire arrêté tous élans. » Le frère raconte les victoires japonaises, l’avancée des Américains, les pertes humaines, l’enseignement peu à peu inexistant sans son collège.

« Enfin en avril 1945 la moitié de Kobe fut sérieusement malmenée. C’était à 1 heure du matin. Depuis notre maison nous pouvions y assister. C’était comme un grand feu d’artifice qui dura environ 1 heure et réduisit en cendres la moitié de la ville. On voyait très bien les boulets rouges des canons antiaériens. (…) Quelques-uns d’entre nous espéraient que nous serions épargnés vu que la plupart des Européens résidaient dans notre secteur. Vaine illusion ! (…) Au matin du 5 juin, nous finissions de déjeuner lorsque l’alarme fut donnée. Presque aussitôt les B29 nous survolèrent et partout dans le secteur les incendiaires tombaient drues comme grêle. En un rien de temps notre maison était en feu. Nous ne pouvions que nous sauver emportant quelques menus objets dans notre « Rucksack » (sac à dos). Dieu merci, personne ne fut blessé. Au milieu des feux nous gagnâmes une montagne. (…) Nous avions là une petite maison où 12 personnes furent entassées.

Revenant à Kobe le lendemain, nous trouvions notre maison en ruines, la belle église gothique réduite à un squelette. (…) De partout on apportait des cadavres que des camions emportaient pour les faire brûler.  Le frère GASCHY raconte ensuite sa vie dans la maison de la montagne, les restrictions. « Les deux dernières années de guerre nous avions toujours faim, nous étions presque des squelettes ». Heureusement, l’armistice fut signé avant l’assaut final.

En 1948, au moment où il écrit cette lettre, le frère est « en demi retraite à Gora depuis 2 ans» et donne des leçons d’anglais. « Le pays est magnifique, partout des sources d’eau thermale. Le collège a été réparé ». En 1953, après s’être occupés de vieillards, il revient à Yokohama, fait encore un peu de surveillance ou « s’occupe à des classes faciles »

Carte de localisation Yokohama, Gora et Kobe

     Il s’éteint en 1955 et repose au cimetière de Yokohama.

Cimetière de Yokohama
Extrait du livre « Born stateless » de Kon Balin

Dans son livre « Born stateless » Kon Balin écrit:

« Le directeur, le frère Gaschy, était un frère français âgé, raffiné, à la barbe blanche, qui a eu une petite contraction ? de la tête causée par l’explosion d’une bombe alors qu’il était officier dans l’armée française. ».

En 1953, Jean Baptiste rajoute en fin de lettre : « Je me permets d’ajouter à ma lettre un petit souvenir de mes 60 ans ainsi qu’une photographie assez récente. Les voici :

Son ami Jean Baptiste FOESSEL, lui consacrera un article dans le quotidien « Le Rhin Français » qui débute et finit  ainsi :

Article de J.B.FOESSEL dans le quotidien « Le Rhin Français »

Elsenheim. – Il y a quelques jours, ma femme m’a dit : « Tu devrais écrire à ton ami Gaschy au Japon. » Et maintenant, par le « Rhin français », j’apprends sa disparition ! RIP
Il avait un an de plus que moi, atteignant 81 ans. Nous sommes restés pendant de nombreuses années en correspondance l’un avec l’autre et, lorsqu’il vint en Alsace il y a plus de trente ans, il est venu me rendre visite. Malheureusement, j’étais absent et nous avons regretté de ne pas nous être vus. Après la guerre, il m’a envoyé une longue discussion sur ses expériences de guerre.(…)  Je ne peux que consacrer une prière pieuse à mon cher ami, dans l’espoir de le revoir bientôt au paradis » J.F.

Signature de J.B.GASCHY

Une réflexion sur “Jean Baptiste GASCHY au Japon (1875-1955)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s