Des flambeaux parisiens

Papier à entête de 1827 de la Maion FOUQUET-JEUNE à, Paris

La Maison FOUQUET-JEUNE était située au 32 rue du Bourg-l’Abbé à Paris. En 1827 elle tenait  » Magasin de Flambeaux dorés, plaqués, argentés et vernis, imitant la dorure;  Girandoles, Bouillottes, Rechauds à briques et à cigares, Couverts en cuivre poli et argenté, Lustres, Bras de cheminées, Gardes-cendres, Pâters, Crochets de montres, Plaques de Notaires, Ornements d’Église, tel que: Chandeliers, Croix, Lampes, Bénitiers, Soleils, Encensoirs, Pieds de calices et de ciboires, disposés à recevoir les coupes en argent. Fabrique aussi les Éperons en tous genres; Remet les vieux objets à neuf et Entreprend tout ce qui concerne son état ». Les pièces réalisées par cette maison étaient signées par poinçonnage à la marque F.J. Cette garantie protégeait « du mauvais air tous les objets en argent ou argentés » moyennant une surtaxe de 10 % du prix pratiqué.

Poinçon de garantie de la Maison FOUQUET-JEUNE

Le 14 novembre 1827 cette maison fit une facture de 60 francs à Madame LAPIERRE (?) pour « 2 Paire de flambeau grands Barils ombrelles, argentés à 12 couches » au prix de 30 francs la paire. Nous n’avons pas trouvé à quoi correspondait le modèle grands barils ombrelles. Un flambeau est un bougeoir de luxe, appelé à porter une bougie en cire d’abeilles.

Flambeau

La maison FOUQUET-JEUNE succédait à la Maison de Madame Veuve LEBELLE. Sans doute en rapport avec LEBEL, fondeur en cuivre à la même adresse en 1820. Notons qu’à cette époque il y avait à Paris plus de 1.200 ateliers de dorure ! On trouvait aussi à cette adresse du 32 rue du Bourg-l’Abbé une autre fabrique, de cuir, chapeaux et soie-feutre tenue par VIGNAUX.

Au 32 rue du Bourg-l’Abbé

La rue du Bourg-l’Abbé, de mauvaise réputation, se trouvait dans le 6ème arrondissement et a été détruite et absorbée en 1854 par la création du boulevard de Sébastopol . Il existe aujourd’hui une autre rue du Bourg-l’Abbé, anciennement rue Neuve du Bourg-l’Abbé, de la rue St Martin au boulevard de Sébastopol dans le 3ème arrondissement. Cette rue Neuve du Bourg) l’Abbé est rebaptisée rue du Bourg-l’Abbé en 1881 suite à la disparition de l’ancienne rue du Bourg-l’Abbé (cf Wikipedia).


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s