Filigranes 1725-1749

1742

Un très beau filigrane  avec inscription P.PRAT 1742 (7 cm x 3 cm) avec un beau motif (11 x 11 cm) se rapprochant beaucoup du filigrane JARDEL-LACOZE de 1791.

Fl.1742a

Le moulin à papier PRAT est cité en 1770 dans l’article consacré aux moulins à papier sur le Douze (Dordogne) voir ici ===>>>

Fl.1742bJardel

L’industrie du papier est très ancienne en Dordogne, les nombreuses rivières réputées par la qualité et les propriétés de leur eau, va se développer à partir des XV et XVIème siècles, et tout particulièrement dans la Vallée de la Couze – qui se jette dans la rivière Dordogne à 17 km en amont de Bergerac et offrait un débouché commercial par le transport en gabares vers Bordeaux et l’Europe du Nord.La Vallée de la Couze faisait tourner de nombreux moulins à papier, la tradition papetière reposait sur quelques familles dont les Jardel – Les papiers filigranés Jardel 1456 – attestent de l’ancienneté de cette dynastie de maîtres papetiers. En 1770 les Jardel possédaient 3 moulins à Couze, les Dumas 2 et les Prat un seul. Un descendant de ces deux dernières familles perpétue la tradition papetière : la société Prat-Dumas, qui produit un papier à filtre mis au point par Pierre Prat en 1840.

Notre document est daté du 02 janvier 1782. Il s’agit d’un partager au décès de Pierre BRIGNEAUD de la « paroisse de Bouentran » ? , en trois lots:

  • François BRIGNEAUD
  • Jean BRIGNEAUD
  • Pierre FRAICHAUD comme époux de bMarie BRIGNEAUD fille aînée

Partie d’un document non daté (seconde moitié XVIIIème), avec un beau filigrane au format 8 x 11 cm et représentant le même motif que celui évoqué plus haut. Un cartouche précise qu’il s’agit du papetier JARDEL LAROQUE PERE. Le document, certainement incomplet et inachevé, détaille des portions de vignes. Voici le filigrane en question et le cartouche avec la papetier.

Jardel2Jardel1