Le 18 mai sur les traces de BEAUMARCHAIS

Le 18 mai 1799 meurt à Paris Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais. Cet écrivain dramaturge, né en 1732 à Paris, fut marié par trois fois. Il avait épousé en 1756 Madeleine Catherine Aubertin, veuve Franquet, qui lui apporta la terre de Beaumarchais dont il pris le nom. Il se remaria en 1768 à Geneviève Madeleine Wattebled, … Lire la suite Le 18 mai sur les traces de BEAUMARCHAIS

Le cahier de Marie-Rosalie ZIMMERMANN

Dans la famille on se passe, de génération en génération, un vieux cahiers manuscrit de chansons. D’une soixantaine de pages au format 16 x 20 cm, avec couverture cartonnée, ce cahier porte sur sa page de garde l’ex-libris suivant Dieser Cahier gehört in Marie Rosalie Zimmermann (ce cahier appartient à Marie Rosalie ZIMMERMANN). Une étiquette … Lire la suite Le cahier de Marie-Rosalie ZIMMERMANN

Le pont sur le Péron à Chevresy-Monceau

En 1819 la commune de Chevresy-le-Médeux absorbe celle de Monceau-le-Vieil, pour former une seule commune prenant le nom de Chevresy-Monceau. Cette nouvelle commune, située dans l’arrondissement de Saint-Quentin (Aisne) compte aujourd’hui un peu moins de 400 habitants. Le village est traversé par la rivière Le Péron, longue d’un peu plus de 15 km. Dans la … Lire la suite Le pont sur le Péron à Chevresy-Monceau

De la forêt de Lomont aux forges de Châtenois

Ce bourg du Territoire-de-Belfort, chef-lieu du canton du même nom, doit son expansion démographique à son activité industrielle et à l’ancienne présence de hauts-fourneaux. La courbe de population a connu un accroissement très important dans le dernier quart du XIXème siècle, en partie dû à l’afflux d’alsaciens après l’Annexion et la création du Territoire de … Lire la suite De la forêt de Lomont aux forges de Châtenois

En 1661 plainte du curé de Trélans en Aubrac (Lozère)

Trélans, ancien village de l’Aubrac est situé à 1000 mètres d’altitude et possède sur son ban le sommet des Monts d’Aubrac (signal de Mailhebiau: 1465 m). Carte de 1830: Historiquement, Trélans est mentionné dès l’an 1268, lors d’une collation (nomination) de la cure par l’évêque de Mende. Un parchemin conservé par les Archives départementales de … Lire la suite En 1661 plainte du curé de Trélans en Aubrac (Lozère)