Disette en 1792 à Villersexel en Haute-Saône

Ancien bourg castral dominant le confluent de l’Ognon et du Scey, Villersexel est aujourd’hui une Petite Cité Comtoise de Caractère, confortablement installée sur une colline, dans un écrin de verdure. Voir le site de la commune de Villersexel ici ===>>>

 

DisetteDisette2

La disette consécutive à la Révolution, et qui failli bien la faire capoter, était amplifiée par l’exportation de grains. Une lettre adressée le 24 décembre 1792 par le Procureur Sindic du District de Lure, le citoyen PARMENTIER, nous éclaire sur ce point. Il écrit aux citoiens officiers Municipaux de Villersexelle

Villersexel3.jpg

a propos de la disette des denrées qui éxcite de la fermanitation dans vôtre commune, et de la demande faite par la municipalité d’obtenir les moiens de calmer les esprits agités.

Fermentation

Le 13 septembre 1774, grâce à TURGOT, on avait rétabli la libre circulation des grains. Si cette libre circulation n’a pas été remis en cause par la Révolution, l’exportation des grains vers l’étranger sera désormais sévèrement réprimé en ces temps de disette. L’accaparement et les accapareurs seront passible de la peine de mort !

Accapaccap2Accap3

Tout comme l’abus en matière de prix des grains et farine :

Decret1.jpg

Le procureur syndic précisait d’ailleurs dans sa missive adressée à la municipalité de Villersexel … enfin les accaparements ne peuvent conduire les accapareurs a rien parceque quoique la circulation des grains soit permie dans l’intérieur de la République, néanmoins il est déffendu sous peine de mort d’en passer à l’étranger, veillez à l’exécution de cette loi.

Accap4.jpg

PARMENTIER signa la missive, écrite sur un beau papier filigrané de la papeterie de Clay en Franche Comté, voir ici notre bases filigranes ===>>>

Villersexel2.jpg

Villersexel7.png

A Villersexel l’ancienne halle aux grains sert aujourd’hui d’hôtel de ville (mairie de la ville). Voir ici Wikipédia ===>>>

MairieVillersex.jpg

Notons que le citoyen PARMENTIER avait fait preuve de zèle en l’An IIl, en remettant aux autorités un trésor (objets religieux en argent) enfoui sous l’autel d’Athérans Athesans) par le curé réfractaire.

Lure1b.pngLure1a.png

 

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s