En son château de Saint Aubin

Un bail daté de 1782 commence en ces termes: Bail fait par messire jean louis de giverville chevalier seigneur et patron honorairre de st aubin de scellon demeurant en son chateau de st aubin.

1783.3.jpg

En faisant quelques recherches on trouve assez facilement le château en question, dans la petite localité de Saint-Aubin de Scellon, village de 400 habitants dans l’arrondissement de Bernay, département de l’Eure. Cette propriété existe toujours et est localisée grâce au site de comparaison de cartes anciennes de l’IGN à voir ici ===>>>

Capture d_écran 2018-01-24 à 17.34.23

On voit, sur la vue aérienne et sur la carte, l’église et son cimetière, et dans le parc,  en bas à gauche, le château de St Aubin. L’église paroissiale date du XIIIème siècle.

Eglise.jpg

Autre vue du château dans son parc.

Capture d_écran 2018-01-24 à 18.12.43

Le cadastre de St Aubin de Scellon de 1846 nous donne également des informations sur la configuration de la parcelle du château. Nous avons volontairement tourné les plans pour faire figurer le Nord en haut et permettre a comparaison avec  les images des plans plus haut. Ces plans cadastraux sont conservés aux Archives Départementales de l’Eure (1).

Cadastre2

Cadastre1

Jean Louis de Giverville était né en 1730 à Saint-Aubin de Scellon, fils d’Antoine de Giverville et de Marguerite Madeleine DESSON.

Capture d’écran 2018-01-24 à 18.22.38.png

Il fut mousquetaire de la garde ordinaire du Roi, marquis de St Aubin, seigneur  des Paintreaux, de Vaux et de Bonnebosc  Il décéda dans son château à St Aubin de Scellon en 1820.

+1820R+1820V

Acte de décès de Jean Louis de Giverville, état civil de St Aubin de Scellon (1). Il était veuf en premières noces de Françoise Julie LAMBERT d’ARGENCE décédée en 1741, en secondes noces d’Augustine Aimée De CHAZOT décédée en 1784 et en troisièmes noces de Marie Josèphe De PARFOURRU.

Lors de son remariage en 1770 avec Augustine Aimée De CHAZOT, une dispense de bans fut accordée.

Capture d’écran 2018-01-24 à 18.47.27.png

En 1782 il passa un contrat de location de terres, document en notre possession. Le bien avait été acquis du sieur GUYOT, conseiller au Parlement de Normandie. Ce bail concédait à Rémy Adrien LECLERC, laboureur de St Aubin de Scellon, et était passé pour une durée de neuf  ans. Cette location devait commençer à la St Michel 1783. Le laboureur s’engageait à labourer et herser en temps et saison … et de fumer ladite piesse de terre en totalité deux fois pendant la durée de son bail. Le prix de location fut fixé à 130 livres par an, payable en deux fois chaque année à la St Jean Baptiste et le jour de Noël.

Signatures.jpg

Les parties ont signé l’acte: De giverville St aubin et Adrien Leclerc

Un renouvellement du bail fut effectué en 1790, et, ce sur le même document, pour une nouvelle durée de neuf ans à compter de l’an 1792.

1783.4.jpg

Le papier est filigrané au nom du papetier T.DELAUNÈ, voir ici ===>>>

(1) Archives Département ales de lEure à voir ici ===>>>

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s